[Retour]

Consignes de réservation et d'utilisation des locaux de travail collaboratif

Les locaux de travail collaboratif sont réservés aux membres de l’ULg, en particulier aux étudiants pour leur permettre de réaliser leurs travaux de groupe sans déranger les autres usagers. Ces locaux ne peuvent être réservés que par des groupes, allant de 2 personnes à la capacité maximum du local (ou de la table lorsque plusieurs groupes peuvent se partager un local).

Introduire une réservation garantit au lecteur de pouvoir occuper le local pendant toute la durée souhaitée. En cas de forte fréquentation des bibliothèques, la priorité sera donnée aux lecteurs qui ont fait la démarche.

Tous les locaux sont équipés au moins de prises pour les ordinateurs portables et de wi-fi. Certains disposent d’un vidéoprojecteur, parfois sur demande.

Les bibliothèques se réservent le droit d’accepter et de refuser les demandes de réservation, notamment pour garantir un accès équitable à tous les étudiants. En particulier, si un lecteur effectue plus de deux réservations par semaine, la bibliothèque peut refuser ces réservations au profit d’autres usagers désireux d’utiliser le local. La bibliothèque peut décider d’annuler une réservation pour cause de motif impérieux.

En cas d'empêchement, l’annulation de la réservation (par email ou téléphone) est obligatoire afin que la salle puisse être libérée pour d'autres usagers.

Toute réservation peut être annulée si le groupe ne s'est pas présenté endéans les 30 premières minutes de sa réservation.

Bien sûr, les règles de bonne conduite restent d’application dans les locaux de travail collaboratif. En particulier, respect de la propreté et de la sécurité des lieux et comportement calme sans bruit excessif. Dans les locaux où différents groupes sont amenés à se côtoyer et à partager l’espace, chaque utilisateur fera preuve de courtoisie et de respect et veillera à créer une ambiance de travail agréable pour tous. Tout comportement inapproprié peut entraîner l’exclusion immédiate du lecteur, ainsi que l’interdiction d’effectuer des réservations ultérieures.

Le lecteur est tenu d’avertir le personnel de la bibliothèque de toute dégradation éventuelle avant le début de la séance de travail. Le lecteur sera tenu responsable de tout dégât non signalé.